RDC 1.1 [Piegros, les héritiers du Vercors] Intégrus, l’Ange intégriste

L'alliance de Piegros

L’alliance de Piegros

Après la passionnante saga du Pic Bleu, qui a vu le destin tragique de tous ses fondateurs (Celeste, Nyrlem, Claytus, Caitlin…) nous entrons définitivement dans l’ère du numérique avec une nouvelle saga qui prend place 150 ans plus tard. Le virage est fait, nous l’avons réalisé, et l’expérience fut très réussie et concluante. Nous nous sommes réunis, comme nous le faisons d’habitude deux ou trois fois par an pour un bon week-end ripaille/ribaude et jeux en tous genres (mais surtout jdr). Sauf que cette fois, le MJ à dix mille kilomètres de là nous a fait l’honneur de sa version pixel pour nous pondre un premier scénario d’introduction via skype conférence. Ya du bon dans cette formule : il ne peut  plus vider les tonneaux de bière, manger tout le pâté en croûte (Noël en Aout), il ne peut plus nous gratifier de ses flatulences aussi fréquentes que nauséabondes, et en plus on peut couper le son quand on veut ! Bref tu nous as manqué Seb, ça vaut pas le « en chair et en os », mais on a passé de supers moments, entre parties de coinche et traversées de Londres pour aider ce pauvre Sherlock Holmes un peu gâteux à résoudre ses énigmes…

1-      Qui, Quoi, Ou ça ???

1.1  Qui ? Guest stars…

Il ne serait pas bon de commencer cette saga sans un minimum de présentation de ses protagonistes principaux, pré-tirés, torturés, et balancés in media res dans la sombre, cruelle et décadente société hermétique du 13eme siècle.

John et sa hallebarde

John et sa hallebarde

Nous avons donc John de Tytalus (Sebp), un grand échalas au sang de géant et particulièrement laid. Mais faut pas trop lui manquer de respect, après tout c’est LE « maître Perdo » de l’Ordre. Pas vieux bien que décrépit, mais surtout on retient sa taille (2.40m), sa mocheté et le fait que les grogs le fuient comme la peste; pourtant il n’est pas si désagréable, avec un bon petit sens de la dérision. Il ne fait que deux choses, bosser en labo ou sortir en expédition, c’est pas du tout un oisif!!! Il participe à toutes les expériences magiques extérieures. Il aime les patates de glace, et les gros one shoot à la hallebarde.
on sait peu de choses de sa jeunesse mais il est pas d’ici, sans doute des iles du nord, c’est le chouchou de Maximus qui l’a ramené déjà adulte.

Nix et sa louve

Nyx et Nartal, son loup

Nous avons également Nyx de Tremere (Ouin), une beauté fatale au don de velours, experte dans l’art de manipuler et séduire pour mieux vous les couper. Au niveau magie? Elle fait des expéditions pour l’alliance, mais pas trop dans le même style que John, plutôt des trucs qui nécessitent d’autres qualités plus subtiles. Elle a une louve grise qui la suit partout, Nartal.
Native de la région mais formée ailleurs avant de revenir. C’est la diplomate de l’équipe.

Aline de Bjoerner

Aline de Bjoerner

Nous avons Aline Delon de Bjoerner(Croc), une belle plante, ou plutôt une belle louve, forme dans laquelle elle peut se balader. Semble un peu dans la lune, détachée, mais y a une vraie cervelle qui s’agite dès qu’on cause avec elle. Sort plutôt en solo pour trouver des ressources, Aime trainer des mois dehors sans soutien extérieur, on sait que c’est une soigneuse mais on ne connait pas trop ses autres talents magiques.

Une Bjoerner assez bizarre, distante et mystérieuse à commencer par le fait qu’elle semble avoir un familier loup blanc qui a tout du poney (en tous cas la taille) Et ça c’est vraiment louche pour un mage Bjoerner même si j’avoue ne rien savoir de cette maison qui sait préserver ses mystères.

Roland de Flambeau

Roland de Flambeau

Et enfin, j’incarne Roland de Flambeau (ah qu’il est grand ah qu’il est beau) Un guerrier mage charismatique et doué, qui semble avoir pour l’instant toute la confiance de Maximus, l’illustre Praeco de notre alliance de Piégros. Roland sait aussi bien chasser que parler magie ou culture. Pourtant c’est un vrai guerrier, un des meilleurs de l’alliance, il domine souvent John à l’entrainement, et on murmure que son épée est très puissante. y a une blague qui circule à son sujet : « qu’est ce qui est flambeau et ne fait ni perdo ni ignem? » sa magie semble centrée sur la protection, et on se sent plus en sécurité quand il est là. Part souvent en mission longue pour le comte de Maximus.

1.2  Quoi ? Le Background général de l’Ordre d’Hermès.

La France en 1250

Louis IX est un souverain incontesté. La France un pays prospère depuis le règne de Philippe-Auguste et son combat contre les Plantagenets pour étendre les possessions françaises aux dépens des anglais. Ce long conflit s’est terminé par la mort d’Arthur Cœur de Lion et la bataille de Bouvines en 1214. C’est une période de croisade et de chrétienté, le roi est très puissant.

Aucun voisin européen n’ennuie Louis IX.

Histoire cachée :

 Une guerre larvée a éclaté dans l’Ordre d’Hermès de 1100 à 1240, d’un côté les survivants des Diedne dont le cœur était l’alliance du pic bleu, épaulés par Arthur d’Angleterre et les ex-miscellanea, ainsi que la maison Merinita. De l’autre, Philippe II, l’Europe de l’est et le reste de l’Ordre mené par les Flambeaux.
Ces guerres dégénérèrent et mélangèrent mages et vulgaires, la puissance de la magie atteint des proportions terribles qui frappèrent les esprits. Les rituels ou la magie multiple, grâce aux découvertes de quelques théoriciens dont la funestement célèbre Céleste de Bonisagus, firent des ravages dans ces guerres, des mages seuls annihilant des armées.
Bien que s’étant au départ appuyé sur des mages Flambeaux notamment, Philippe auguste ordonna la destruction d’alliances, l’OH passa un pacte avec lui pour se retirer du monde visible.

Des sanctions terribles furent prises en interne :
– annihilation des maisons Diedne, Ex-Miscellanea et Merinita
– disparition de la magie mercurielle, des résidus de magie Diedne et de la magie multiple, ces magies étant perçues comme trop dangereuses sont proscrites.
– création de deux castes :
1) les Purificateurs, guerriers mages d’élites pratiquant une magie pas trop visible, c’est la nouvelle branche armée, essentiellement des flambeaux. ils sont envoyés purger des regios, détruire des alliances, apporter un soutien militaire, etc…
2) la Main de l’Ombre, des nettoyeurs de problèmes, que l’on envoie non par groupes mais individuellement régler un débordement, nul ne les identifie, nul ne les voit, on ne sait qui les choisit, mais ils n’échouent pas.
– une certaine volonté de se resserrer vers le divin
– une certaine volonté d’éviter les magies exotiques
– pour éviter la surpuissance, un seul maître, un seul grand maître, un seul archimage par art.
– l’utilisation de la magie doit être « discrète, proportionnée à la situation ».

L’équilibre actuel
– mise sous tutelle de la maison jerbiton (se sont trop rapprochés des humains, mauvaise gestion de la crise), les Flambeaux deviennent le bras armé de l’OH mais sont priés de ne plus se mêler de politique.
– prérogatives accrues des Quaesitor, implantés dans chaque alliance
– les Tytalus se sont maintenus bien que jouant sur leur propre tableau, selon les rumeurs
Bjornaer, Mercere, Verditius et Criamon ont traversé le schisme discrètement
– L’Ordre est aujourd’hui dirigé par le triumvirat BonisagusTremereQuaesitor, même si d’aucuns disent que les Tremere seuls donnent les axes de la politique hermétique.

En parallèle, un ordre de magiciens épaule les Sarrazins au moyen orient. L’OH est donc focalisé, outre sur sa reconstruction, sur une aide subtile à la chrétienté en évitant de retomber dans des conflits magique d’ampleur.

1.3  Ou ? L’alliance de Piégros

Piegros, c'est gros et c'est le pied

Piegros, c’est gros et c’est le pied

Nous habitons tous quatre dans une alliance d’automne puissante et confortable. Sise dans la vallée de la Drôme, à mi-chemin entre Valence et Die le bourg au pied du Vercors, elle est adossée à une montagne avec la forêt de Sou de l’autre côté. Il n’y a pas d’alliance concurrente significative aux environs, la réputation d’alliance hantée de feu le pic bleu écartant les alliances de printemps.
Le noble du coin c’est donc le comte de Valence, très bons rapports de votre chef d’alliance, Maximus de Tytalus avec ce comte, comme avec les curetons du coin.
c’est une région riche pour les péons, héritage sans doute des commerces nés du pic bleu, et les péons ont été épargnés par les guerres entre mages, même si ce qui est arrivé au pic bleu il y a 60 ans a laissé des légendes un peu moches.

la forêt de sou n’est plus féérique d’après ce que vous en savez, pas trop de hauts lieux magiques : oui la magie est moins connue.

Votre alliance comporte environ 60 mages et 200 péons divers, elle exploite quelques sources de virtus alentours, et vit d’un gros commerce de lavande.

Vous êtes dans l’âge médian d’un magus, expert mais pas encore parens. Vous êtes donc pas mal exploités par votre alliance mais vous avez des pions et des objets magiques!

les figures de Piégros par niveau d’influence :

les leaders
1) maximus de tytalus, grand maître perdo de l’OH, leader incontesté
2) Hérode de Criamon, dernier fondateur vivant, ne sort plus, aurait 300 ans…
3) Basile de Mercere, sans don, responsable de tout ce qui n’est pas magique dans l’alliance, personne ne le méprise…

les qui font peur
4) Aristide de Quaesitor, et oui il faut un quaesitor pour devenir une vraie alliance, de nos jours
5) FuF de Flambeau, Purificateur, et oui il faut au moins un purif par alliance, de nos jours

les bizarres ou titrés
6) Isildur de Bonisagus, un arabe vieux pote de maximus, grand maître intellego de l’Ordre, une tronche on capte rien quand il cause
7) Raoul de Tytalus, LE spécialiste des démons, un type chelou à souhait

8) John de Tytalus, un géant, maître perdo, bref comme l’archimage est mort y a 2 ans vous squattez 100% des titres perdo!
9) Fafnir de Verditius, un vieu nain forgeron et responsable de l’équipement, pas du tout commode, on le dit puissant.
10) Eleonor de Tremere, une nana pas toute jeune mais charismatique, Maître Mentem, souvent consultée pour son … intelligence hors norme!

2. Voilà pour le décor, et l’accroche ?

Nous incarnons dans cette saga des personnages pré tirés par le Mj, ce qui confère une certaine originalité par rapport à notre style de jeu habituel. Chacun de nous à un background fourni et détaillé, ainsi qu’un « terrible secret » méconnu de (presque) tous, et qu’il faut essayer de percer à jour.

3. Scénario: Integrus, l’ange intégriste

3.1. La bande à Basile

basile le toque rouge

basile le toque rouge

Aujourd’hui, nous sommes convoqués par Basile, l’intendant Mercere de Piégros, pour une affaire des plus bizarres. Basile nous reçoit donc pour nous faire le topo de la situation : A une trentaine de kilomètres de l’alliance en direction de Crest, se trouve un monastère perdu. Le Père supérieur de ce monastère a signalé un fait très curieux : la disparition d’un de ses moines, qui aurait fui après avoir tué plusieurs de ses semblables qui ont tenté de l’arrêter. Nous sommes chargés d’enquêter, de ramener l’ordre et de retrouver ce moine pour savoir ce qui lui est arrivé. Un éclaireur et un intendant nous accompagneront pour la durée de la mission.

Roland prend un petit peu d’avance grâce à sa forme animale, ce qui lui permet de préparer le Prieur à l’arrivée de John, qui ne passe pas inaperçu. Mais finalement John décide de rester à la lisière de la forêt et de nous retrouver plus tard. Nous visitons donc ce petit monastère classique et tranquille, d’une trentaine de moines, et écoutons rumeurs et rapports.

D’après le prieur, le frère Simon était un moine tout à fait assidu et zélé qui ne ménageait pas sa peine devant dieu. Mais son comportement a changé il y a quelques mois, et montrait tous les signes de la folie ou de la possession. Après une première fugue, le prieur a tenté de sauver l’âme de ce malheureux, mais a échoué. Il semblait aller mieux mais il y a quelques jours, le drame est arrivé. Pris d’une nouvelle crise, Il s’est déchainé sur des compagnons qui tentaient de le calmer, et a fui dans les bois.

3.2- C’est l’frère Jérémie qui nous l’a dit

le prieur

le prieur

Nous prospectons un peu dans le monastère et découvrons que le frère Simon n’était pas vraiment apprécié des autres moines : un psychorigide de la religion, intégriste religieux, froid et austère. Son seul ami était son compagnon de chambre, le frère Jéremy. Nous lui rendons donc une petite visite. Celui-ci a peur et essaie de nous esquiver dans un premier temps, mais nous insistons et il n’a pas d’autre choix que de nous recevoir dans la cellule qu’il occupait avec Simon. Il nous parle de la transformation progressive du comportement de Simon, comme possédé,  après un voyage d’un mois dans son village natal. Ce village se trouve dans une montagne à quelques lieues au sud de Piégros, aux portes de la forêt de Saou, chargée de légendes. Dans les effets personnels laissés par Simon, nous trouvons un carnet de notes avec le croquis d’un personnage sombre, en armure noire, aux yeux rouges comme des rubis et aux éclairs qui crépitent derrière lui, répondant au nom d’Intégrus. Nous remercions Jerémie et quittons le monastère pour rejoindre John, non sans avoir récupéré différents liens mystiques. Un sort de localisation certaine sur le frère Simon grâce au lien mystique nous indique qu’il est retourné dans sa montagne natale, dans la forêt de Saou.

3.3- La chapelle de foi pas connue

Nous passons par l’Alliance pour consulter les érudits de Piégros. Nous avons un doute sur la nature d’Intégrus. Raoul le spécialiste des démons nous assure qu’il ne s’agit pas d’un démon, qu’il faut plutôt voir du côté des anges, mais des anges pas cool. Nous partons pour le grand Pomerol, la montagne natale du frère Simon.

Le survol de la zone dans ma forme faucon ne m’apprend pas grand-chose, le lieu-dit  doit être bien caché dans les arbres. On se rapproche donc de manière conventionnelle au plus près des indications de la localisation certaine. Nous voyons alors au flanc de la montagne l’entrée d’une grotte qui semble dégager une certaine aura. John tente de percevoir la nature de l’aura magiquement mais se plante totalement de formule, et il en résulte un énorme coup de tonnerre  qui résonne jusqu’à Valence. Puisque la discrétion ne sert plus à rien, nous entrons dans la chapelle, pas super confiants à cause de l’aura divine.

Intégrus, l'ange radicaliste

Intégrus, l’ange radicaliste

Il semble que nous arrivons en plein rituel d’incantation divine, et les fanatiques armés jusqu’aux dents nous attendent de pied ferme. Nous voyons Intégrus, l’ange du dessin, un autre ange armé d’une épée, un moine au pied d’un autel en train de prier et deux autres acolytes nous tenant en joue avec leur arc. Le combat qui s’ensuit est un indescriptible chaos. Nous sommes forcés d’user de gros moyens magiques (magie mentem de Nix et la magie perdo de John) pour mettre hors d’état de nuire l’ange à l’épée et les acolytes. Les loups sont blessés et sont obligés de fuir. Lorsqu’Integrus s’énerve et foudroie mes compagnons, je suis forçé d’intervenir, bien que répugnant à tuer un ange, et le pourfend de mon épée. Nous récupérons sains et sauf le frère Simon et un autre moine, ébranlés par ces évènements.

3.4- débrief

De retour à Piegros, nous faisons part de nos déductions à Basile. Integrus était un ange radical, combattant le laxisme religieux, et cherchait à s’incarner. Faible, dans une chapelle oubliée de la forêt de Saou, il attendait son heure. Elle est venue sous la forme de Simon, un moinillon zélé et extrémiste dont le profil correspondait parfaitement pour permettre l’incarnation d’Intégrus. Quand Simon s’est nourri de suffisamment de foi à son monastère, l’incarnation fut possible par l’intermédiaire du croquis. Integrus et Simon possédé sont donc retournés dans la chapelle pour invoquer des alliés, anges et autres moines intégristes pouvant servir leur cause.

Il semble que nous ayons porté le premier coup au Divin, et nous savons maintenant que la branche Catholique cherche à se radicaliser. A surveiller…

Publicités

One response to “RDC 1.1 [Piegros, les héritiers du Vercors] Intégrus, l’Ange intégriste

  • Croc

    Quelques Delon’s fakes :
    * C’est après l’interprétation d’Aline Delon par Alain Delon que l’on parla du Beau Sexe
    * Si on évoque encore le Sexe Faible, c’est parce qu’Alain peut jouer le contraire de ce qu’il est

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :