RDC III.7[Le Temple de l’Humanité] Apocalypse en Vercors

les morts attaquent bourdeauxUne course contre la montre s’est enclenchée pour Gylfi de Verditius et les autres mages du Pic Bleu. Ils doivent réussir à construire , enchanter et activer la machine pour fuir les autorités du Tribunal Provençal avant la date fatidique du procès qui semble très mal engagé pour le pauvre Verditius. Pour ne rien arranger, sur les contreforts de l’Alliance, le Nécromant presse ses troupes mort vivantes qui sèment  la terreur parmi les populations vivantes locales. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les mages doivent encore faire face à une autre menace: Le carrefour des Vents, conformément au droit hermétique, déclare des guerres de magiciens à chaque nouvelle lune.  Quintilius de Flambeau, le chasseur mercenaire du Carrefour des vents rôde dans les parages de Bourdeaux et guette la moindre occasion  de nuire à l’Alliance du Pic Bleu. Mais d’autres mauvaises nouvelles attendent les mages retranchés dans leur forteresse…

1- Rumeurs de Guerre

          Un vent de Paranoïa agite le Pic Bleu. Alors que les enchanteurs s’attèlent avec frénésie à fabrication de la machine, Blanche et Freya inventent et mettent au point une amélioration du rituel d’Aegis du Foyer qui protège l’alliance. Freya sillonne la campagne Bourdeaulaise pour instiller de fausses indications sur le Pic Bleu dans l’esprit des autochtones. Au Printemps 1011, une effroyable nouvelle parvient aux mages: Athribis de Guernicus, le Quaesitor en relation avec le Pic Bleu est mort, tombé dans une embuscade magique alors qu’il se rendait dans le tribunal du Rhin.

le vicomte de Nyons et son général

le vicomte de Nyons et son général

Les hoplites qui le protégeaient sont morts avec lui. Les mages du Pic  réalisent avec horreur que cela n’arrange pas la situation déjà critique du Baron de Rochemort, qui ne devait son sursis qu’au Quaesitor chargé de l’instruction. De plus Athribis est mort alors qu’il disposait d’informations sur ses informateurs, notamment la localisation approximative de l’Alliance du Pic Bleu. Les mages sont persuadés que Gamin de Flambeau est derrière cet assassinat et qu’il ne sera pas long à remonter la piste du Pic . A l’été 1011, les éclaireurs reviennent avec d’autres sombres nouvelles et un convoyeur de l’Alliance grièvement blessé. Son chargement  de vêtements destiné au comptoir de Valence a été pillé par des brutes à la solde du Compte de Valence, et son apprenti tué. Il a été laissé pour mort et les éclaireurs l’ont trouvé ainsi. Remontant la piste, les éclaireurs ont découvert qu’il s’agissait de l’avant garde d’une armée de plusieurs milliers d’hommes en approche par le nord.

Blanche part immédiatement en vol de reconnaissance pour vérifier ces informations. Elle constate qu’une autre armée est aussi en approche par le Sud, sur l’ancienne route du Dragon. Cette armée porte des couleurs qu’elle connait bien: celles du vicomte de Nyons. Valence et Nyons, deux ennemis ancestraux, ont décidé d’en découdre, et le seul champ de bataille possible entre les deux armées à tout l’air d’être la vallée de Bourdeaux. A Bourdeaux, c’est la panique générale et l’exode progressive de la population. Blanche aide les gens à partir vers Dieulefit, pour prendre la route de Montélimar. D’irréductibles choisissent de rester, dont le prieur et ses moines, afin de tenter une médiation entre les deux ennemis. Bientôt les deux armées prennent position. Nyons investit le village et ses hauteurs avec son armée de 4000 hommes. Valence et ses 7000 fantassins et chevaliers occupe la rive gauche du Roubion presque à sec  et commence à monter ses engins de siège. Finalement la tentative du prieur d’empêcher la guerre  échoue. En cette sinistre fin d’été, les deux armées sont prêtes à transformer la paisible vallée en bourbier sanglant, et les mages, qui se savent surveillés n’osent pas intervenir personnellement dans le conflit pour ne pas briser la règle d’ ingérence du code d’Hermès.

2- Trois contre tous

          Alors que la bataille doit éclater le lendemain à l’aube, les mages perçoivent une forte détonation magique au Sud, vers le col de la chaudière. Blanche, Freya et Metellus se précipitent en vol pour voir quel nouveau malheur s’abat encore sur leur tête. Restant à distance, ils assistent bientôt à un effroyable carnage. Trois  puissants Mages sont engagés dans un combat contre des troupes de morts-vivants. Le combat est plutôt unilatéral, car des vagues de zombies et de squelettes sont littéralement balayées par la magie des trois puissants combattants. C’est plutôt l’identité des trois qui glace le sang de Blanche et ses compagnons.

Gamin de flambeau

Gamin de flambeau

           L’un est un grand et musculeux guerrier à la peau  rouge qui balaye les rangs de morts avec son épée longue. L’autre est un grand type un peu efféminé avec une harpe, chaque note de son instrument semble causer des ravages. Le dernier est un magicien qui semble très jeune,de petite taille, en armure noire,  et qui avance sereinement avec un rictus et un regard mauvais. IL s’agit de Gamin de Flambeau…

              Passé leur stupéfaction, les mages spéculent sur la raison de la présence du célèbre archimage Perdo. Ils pressentent que ce n’est pas une très bonne nouvelle pour le Pic Bleu.Le barde est sans doute celui des rumeurs, qui traine dans les environs et pose des questions depuis quelques temps. Quant au guerrier, ils n’en savent pas plus sinon qu’il correspond à la description que Pariel leur a fait du colosse qui accompagnait Gamin en Islande. Les mages du Pic pensent que Gamin et sa bande sont à leur recherche, et, qu’en sondant les esprits des vulgaires touchés par la magie mentem de Freya, ils en ont déduit que le Pic bleu était lié à la Nécropole.

           Des heures passent. Ils continuent à se battre en progressant lentement mais surement à travers l’armée de zombies. Au milieu de la nuit, le barde se met à chanter et à tracer un cercle au sol en jouant de son instrument. Les créatures semblent stoppées par un barrage infranchissable. Les trois mages établissent un campement et commencent à se reposer. Profitant des dernières heures d’obscurité, Blanche faucon se pose courageusement à proximité du bivouac pour surprendre une éventuelle conversation. Mais les trois guerriers restent silencieux et Blanche est obligé de fuir aux premières lueurs de l’aube, en manquant de peu de se faire repérer par le colosse vigilant.

            A l’aube, un cor retentit annonçant le début de la guerre dans la vallée du Roubion….

Carte de Bourdeaux et ses environs

Carte de Bourdeaux et ses environs

3- bain de sang à Bourdeaux

             Les deux armées se font face et un court instant avant d’engager le combat. C’est une affreuse boucherie. Les mages du Pic bleu ont envoyé leurs gens aux informations dans les points stratégiques. Blaise est chargé de faire le rapport. Les catapultes de Valence commencent à pilonner le village ou s’est retranché la réserve de Nyons. Torannen sent qu’il va avoir beaucoup de travail  et à aménagé une infirmerie de fortune à l’entrepôt de laine près de la route. Alors que les hommes et les bêtes meurent par dizaines et font rougir les eaux  de la rivière, Isabelle, Torannen et les brancardiers sillonnent le champ de bataille. guerre a bourdeaux2Les supplications des mourants, les râles d’agonie résonnent dans toute la vallée. Au milieu du charnier, Torannen voit avec horreur des morts se relever et se diriger vers les Nord, tuant ou estropiant tous les guerriers sur leur passage. Il comprend  que le Seigneur de la Nécropole a étendu son pouvoir et recrute de nouvelles troupes. Les morts semblent converger ver le col de la chaudière pour aller défendre leur Maître en danger. Un nouveau danger apparait alors devant le mage guérisseur: Un sombre chasseur le dévisage longuement, le regard plein de haine, et lui lance un sort. Le sort s’écrase sur la Parma de Torannen. Le nouvel ennemi, qui n’est autre que le chasseur du carrefour des vents opte pour une autre tactique et lâche ses trois chiens sur le Mage et ses compagnons déjà forts occupés à lutter contre des zombies. La peur s’empare de Torannen qui ne peut résister à l’appel de la bête en lui. Il se transforme en loup-garou et engage le combat contre les mastiffs. Plein de haine et surexcité par l’odeur de sang , Torannen / loup vient à bout péniblement des trois chiens, et oublie ses blessures pour aller assouvir sa haine du Chasseur. Maiscelui ci a disparu. Fou de rage, enivré par le sang, ne contrôlant plus rien,  Toranen se lance dans la mêlée et disparait de la vue d’isabelle…

4- Et si on se faisait la Nécropole?

             Dans l’après midi, alors que les cors des deux camps sonnent le rappel des troupes, Gamin et ses deux compagnons reprennent leur percée vers la Nécropole. Pendant la nuit, le Nécromant à amassé et organisé ses troupes, ce qui donne plus de fil à retordre aux trois mercenaires. Mais Freya remarque que cela a aussi pour conséquence de fortement dépeupler la plaine d’accès à la nécropole par l’Ouest, auparavant inaccessible car infestée de patrouilles zombies. Freya, Metellus et Blanche pensent qu’ils tiennent peut être leur seule chance d’approcher le sanctuaire pour s’emparer du corps de Claytus. Un immense pilier de ténèbres se met à tourbillonner maintenant au dessus de la cathédrale Noire au centre de la Nécropole.

l'armée des morts...

l’armée des morts…

              Prudemment, protégés par le voile d’invisibilité,  les trois mages du Pic s’approchent des grands charniers encerclant la nécropole. Autour de l’ancien village, ils voient une chapelle en ruine, des entrepôts qui pullulent de morts vivants, une forge,  un marais putride au nord, et des puits de ténèbres par lesquels sortent des zombies à l’ouest.

                  Les trois ennemis ont passé une vitesse dans leur combat: assaillis par des dragons de glace, l’armure de Gamin a pris un teinte bleue, et il s’est lancé dans un long rituel, protégé par le barde. A la fin du rituel, les dragons de glace semblent devenir fou puis changent de camp et attaquent maintenant les morts vivants. Après une longue phase d’observation, en attendant qu’Etan Krel arrive en renforts, les trois courageux mages décident de se lancer: ne voyant pas d’accès direct possible jusqu’à la cathédrale,  ils descendent au fond d’un puits mortuaire qui semble avoir arrêté de vomir des renforts,  puis s’aventurent dans un tunnel qui s’enfonce profondément sous la Nécropole…

Publicités

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :