Contexte géopolitique de l’Europe Mythique en l’an Mil: instruisons nous un peu…

le sacre de Karolus

le sacre de Charlemagne en 800

           D’après l’excellent livre de J.P Poly et E.Bournazel  La mutation féodale, le  passage de l’An Mil en Europe se caractérise par la naissance d’un nouvel ordre politique, économique et social, et un changement majeur du cadre de vie des gens dans ce contexte. Même si l’Ordre d’Hermès, suivant les préceptes de son code qui interdit toute forme d’ingérence dans les affaires vulgaires, évolue plutôt en marge de cette Histoire, on  ne peut faire abstraction des conséquences que l’évolution sociétale implique sur la propre évolution de l’Ordre. Ainsi La guerre du schisme, qui s’inscrit dans ce contexte si particulier, est intimement liée à l’évolution du monothéisme chrétien, au scientisme et au rejet des modes de vie  ancestraux…

1- Politique

Suite au Mérovingiens, la dynastie Carolingienne prend le flambeau et se forge un empire inédit depuis l’antiquité. Sous l’impulsion de Pepin de Herstal, de Charles Martel puis de Pepin le Bref en 751, l’Empire est unifié par la Religion, en faisant de l’église un appareil d’État central garantissant une source de légitimité. Cet empire connait son apogée en 800, avec le sacre de Charlemagne, mais décline progressivement à la mort de celui ci, en 814. Le règne désastreux de Louis le Pieux, successeur de Karolus précipite ce déclin. Soumis à de graves problèmes financiers, celui ci est contraint de céder des terres en pleine propriété à ses créanciers et plus en usufruit viager, comme ses prédécesseurs l’avaient institué.En dernier s’ajoute la tradition franque de partage entre les fils des terres du père qui, avec les problèmes précédents, entraîne le morcellement de l’Empire.

          Noudivision de l'empire Carolingien au traité de Verdun (843)s ne nous attarderons pas sur les luttes fratricides des trois fils de Louis le Pieux, de leur traîtrise et leur cupidité qui conduit à la scission définitive du grand empire par le traité de Verdun en 843, puis au déchirement des deux frères, Louis et Charles,  à la mort de leur ainé, Lothaire en 855. De cette lutte émerge la dynastie des Ottons, qui réunit la Lotharingie et la Francie orientale et récupère le titre d’Empereur, formant le Saint Empire Romain Germanique. Pendant ce temps,  La Francie Occidentale se détache et devient progressivement le Royaume de France, flanqué au Sud, d’un puissant duché, le duché de Bourgogne. Cela marque véritablement la fin de l’empire Carolingien.

Europe1000

L’Europe vers l’an Mil

2-Economique

           La disparition de l’ancien Empire est accéléré par la vague des grandes invasions qui frappent l’Europe pendant ces deux siècles de fragilité politique. Paradoxalement, ces troubles vont apporter leur lots de révolutions commerciales et participer à l’essor économique de toute l’Europe occidentale.

          Au Nord, les Pirates-marchands Scandinaves, dits « Vikings » sèment la terreur sur les Mers et les terres. Finalement ces vikings obtiendront du faible Roi les terres de Normandie en 911, même si la province, à forte population scandinave, devient bientôt une principauté française. Avec eux arrive l’idée des larges bateaux à fond plats, qui remontent les fleuves pour livrer des marchandises, et sillonnent les mers en développant le commerce jusqu’à Byzance.

invasion de vikings

invasion de vikings

          Au Sud les invasions Sarrasines et les raids esclavagistes des côtes méditerranéennes font rage, la puissance et la richesse du califat de Cordoue fait de l’ombre à la Chrétienté en pleine expansion. Les vaines tentatives espagnoles en vue d’une reconquête n’intéresse pas le reste du Monde. Les pillages vont cependant accélérer la réforme agraire, en chassant les esclaves peu productifs, remplacés par des paysans qui produisent plus qu’ils ne consomment, et commercent. L’esclavagisme tombe ainsi en désuétude, d’autant que l’église condamne formellement cette pratique entre chrétiens.

         A l’est, ce sont des envahisseurs hongrois qui sévissent. Unités de cavalerie légères, ils obligent à reconsidérer les méthodes de combat en usage, habituellement des cavaleries lourdes et peu mobiles. L’insécurité des campagnes accentuent le féodalisme (le fait de se soumettre à un seigneur qui en échange assure la sécurité) et l’urbanisme.

3- Social

          Les révolutions agraires et urbaines en marche depuis Charlemagne provoquent de profonds bouleversements sociaux dont le féodalisme est une conséquence logique. La productivité accrue de la paysannerie libérée de l’esclavage et la multiplication des défrichements par déforestation entraînent un excédent de production en céréales, notamment en blé, et en vigne, le vin étant un des produits les plus consommés. Cet excédent permet de nourrir une population plus importante, qui peuple les villes en expansion.

exemple d'une alliance recluse: La Crête des Neiges

exemple d’une alliance recluse:La Crête des Neiges

Les seigneurs investissent dans des moulins, les savants et ecclésiastes développent des outils qui libèrent du temps, notamment pour prier.  Les monnaies sont frappées et deviennent un moyen d’échange beaucoup plus courant, ce qui facilite le commerce et le développement de guildes. Assailli par les pillages, le roi délègue à de riches et puissants aristocrates la défense des territoires et leur confient de grands commandements militaires.

Les Ducs et les Comptes vassaux du Roi deviennent donc les protecteurs du peuple qui se réfugie dans les premiers châteaux forts. Les rassemblements humains sont donc plus importants et un nouvel ordre social émerge du chaos, renforcé par ce rassemblement des populations et les activités sociales qui en découlent. Les villes grandissent et se peuplent , à la manière des anciennes grandes cités de l’époque Romaine. L’église profite pleinement de cet œcuménisme: les populations rassemblées sont plus sensibles à la parole de Dieu, et plus promptes à suivre ses préceptes . La foi religieuse rythme bientôt et sans partage toute la vie des hommes.

4- Et l’Ordre d’Hermès dans tout ça?

          La nouvelle donne géopolitique affecte profondément l’Ordre d’Hermès,et dans ses fondements même. Alors que des confréries de magiciens, recluses et isolées ont pu prospérer avec l’aide de villageois taciturnes et dociles jusqu’au milieu du Xème siècle, l’urbanisation croissante et la montée de l’église les place dans une position délicate. Les gens rassemblés qui partagent leur opinions et sont habités par la parole de Dieu sont beaucoup plus enclins à la suspicion face à ces confréries de types bizarres, vivant en marge de la société, aux pratiques peu orthodoxes, voire hérétiques. Dès lors, pour ne pas entrer en conflit  ouvert avec un clergé qui monte en puissance (et le pouvoir du Royaume divin contre lequel la magie est très vulnérable), deux choix s’offrent aux

Thamus collis de Bonisagus

Thamus collis de Bonisagus

mages hermétiques: davantage de réclusion, ou apprendre à vivre avec son temps. Les maisons Bjoerner, Merinita et Diedne ont plutôt fait le premier choix, alors que les autres maisons pointent la nécessité de s’adapter à ce monde en évolution.

Les Jerbitons, souvent montrés du doigt pour leur activités à la limite de l’ingérence punie par le Code deviennent des guides et maîtres à penser de cette adaptation. La pression se fait de plus en plus forte et c’est dans ce contexte qu’éclate la guerre du schisme. L’éradication d’une maison réfractaire à toute évolution est dès lors un bon moyen de mettre au pas les autres maisons dissidentes, notamment la puissante maison Ex Miscellanea. C’est à cette triste conclusion qu’a du arriver le pauvre Thamus Collis de Bonisagus, en donnant son accord à la marche sur les alliances Diedne d’Oakdell et Waldherz.

5- Valence, Nyons et Bourdeaux

         Échappons nous du pur contexte historique pour revenir à nos moutons, les fameux moutons du Pic Bleu et la Saga du même nom. Pour les besoins de la Saga, j’ai extrapolé (d’aucuns diraient « plié la carte ») et ai fait quelques entorses à l’Histoire pour rendre la Saga plus passionnante. Dans ma version, le Compte de Valence est un vassal du Duc de Bourgogne (qui est aussi roi des Francs), Robert le Pieux, fils de Hugues Capet. Le Vicomte de Nyons est un (très récent) vassal de Bortoald, compte de Provence (ou Compte d’Arles), lui même issu de l’ancien royaume de Bourgogne à présent fondu dans le Saint Empire Ottonien. Ces deux là ne peuvent pas se blairer et rêvent d’en découdre depuis longtemps, peut être depuis l’enfance.

Rennis de Tremere, Baron de rochemort

Rennis de Tremere, Baron de rochemort

Le pays de Montélimar (Monteil des Amar dans sa version moyen ageuse) et son arrière pays, le Bourdeaulais,  n’est peut être qu’un prétexte, mais est une propriété de Nyons contestée par le Bourguignon. Nyons s’est très longtemps désintéressé de cette province, surtout depuis qu’un Dragon faisait régner la terreur sur la route y conduisant. Mais le problème du dragon ayant été mystérieusement résolu, le commerce à repris, notamment un commerce de tissu d’excellente qualité et très lucratif. Quand à Valence, il s’est lui aussi désintéressé pendant longtemps du Bourdeaulais, pour des raisons qui ne sont pas connues. Toutefois, il semble étrange que son soudain intérêt pour Bourdeaux se soit réveillé au moment de la disparition mystérieuse d’un de ses plus fidèle vassaux et conseiller, le baron de Rochemort. Mais n’allons pas ajouter sans preuve le crime d’ingérence à ce pauvre Rennis de Tremere, Baron de Rochemort, qui croule déjà sous des chefs d’accusation bien plus graves. Souhaitons lui plutôt tout le courage nécessaire pour surmonter sa captivité dans les geôles de Confluensis…

Publicités

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :