RDC III.1[Le Temple de l’Humanité] Quand un dragon frappe à la porte…

Fête au Pic Bleu

De retour à leur cher Pic Bleu, les questeurs victorieux organisent un grand banquet agrémenté de bonne bière et d’herbe féerique, pour détendre l’atmosphère, et afin de partager les trésors de la quête de la façon la plus équitable possible. Freya  se rend directement auprès de Roger le roi de la forêt féerique, pour lui annoncer la triste nouvelle. Roger promet des funérailles dignes de l’aimé satyre pour la toussaint, au cœur de la forêt.  Freya compte bien honorer son mentor à ses funérailles,et  récupérer l’étrange livre, son héritage: en le feuilletant elle s’aperçoit que l’étrange signature du bouclier y est apparue, et comprend que cet artefact peut avoir  une importance dans la quête du temple de l’humanité…

1-Le partage du magot d’Ulrich

L’assemblée réunit le magot et en établit l’inventaire :

1-lot de pions: 18 animal, 4 muto, 4 rego (homme aux oiseaux)
2-lot de pions: 6 vim, 6 imagonem, 2 creo, 3 mentem, 6 corpus(Clivas et Ulrich)
3- livre imagonem 10/20 en latin
4- livre « art du combat furtif » (4 tractarus 10 « bagarre spé fufu »)
5-livre Bjoerner (langue inconnue) (10 tractarus)
6-livre muto 11/22 by Ulrich
7-livre rego 9/23 by Clivas
8-livre animal 12/20 by l’homme aux oiseaux
9- livre de Nyrlem (?)
10- cape de plumes de corbeau
11-mirroir aux propriétés indiscutablement magiques
12-heaume scorpion
13- bouclier à la signature bizarre
14- Heaume Dragon + cœur du dragon
15-Armure Pourpre
16-Epée de Roland
17-Talisman d’arbre de vie
18- coffre des miracles
19- Baton de Fausto

Rafael demande que le partage soit fait avec la plus grande équité, et honneur, sans faire prévaloir quoi que ce soit, en mémoire de ceux qui sont morts dans la quête (les compagnons , Decker et Fausto). Il conseille aussi de réfléchir aux conséquences de la possession d’objet trop puissants dans des mains inexpertes, et rappelle que nombre des artefacts ont été écartées des siècles durant car elles ont causé la ruine de bien des manières. Aussi revendique t’il la plupart des gros artefacts.

De plus, à leur demande, Khilas et Mettelus sont admis à l’unanimité comme membres à part entière de l’alliance du Pic Bleu, ce qui supprime la faction des indépendants et facilite le partage.

Après tractations et pour que chaque mage de chaque faction obtienne une récompense pour ses efforts, le partage est effectué de la manière suivante :

Pour l’alcazar de Tolède :

Rafaël de Verditius

Rafael:Coffre des miracles, épée de Roland
Siguro:les 2 Lots de pions
Imanol: cape de plumes

Pour la crête des Neiges :

Achiche: Armure pourpre
Van Helsing: mirroir (source pion imagonem) livre imago et livre de combat furtif

Pour le Pic Bleu :

Torannen: talisman d’arbre de vie
Blanche: livres muto et rego
Freya: son héritage, le Livre de Nyrlem
Rafael junior: heaume scorpion
Etan Krel: le bouclier de Charlemagne
Mettelus: Bâton de Fausto
Khilas: Livre Bjoerner et livre animal

D’autre part, les alliances s’engagent à effectuer des copies des livres et les transmettre aux autres dans les meilleurs délais. La fête bat ensuite son plein dans la joie des retrouvailles, l’amitié et l’émotion pour les disparus.

Un personnage inattendu fait son apparition au milieu de la nuit : il s’agit de Rodrick, l’air toujours aussi sombre, qui demande gravement ce que signifie la présence de tant d’inconnus dans son sanctuaire… Mais il ne tarde pas à se détendre et à embrasser Céleste, et  donner l’accolade à Achiche et Van Helsing, avec lesquels il a toujours été en bons termes. Les Verditius, connus pour leur neutralité et leur discrétion, ont également les faveurs du Diedne en cavale, qui semble avoir eu beaucoup de soucis avec des démons, dans un lointain monde de Kabbale.

le talisman de l’arbre de vie

Roddrick est définitivement conquis lorsqu’il apprend quelles prouesses ont réalisé ses jeunes sodales. Lorsque Torannen, au nom de l’ensemble des mages du Pic bleu, lui offre le talisman d’arbre de vie, Roddrick les remercie chaleureusement, car cette clé peut lui être d’une grande utilité.

  Tard dans la nuit, Blanche et Etan Krel s’esquivent après s’être déclarés leur flamme, sous le regard un peu jaloux d’Achiche,  car Blanche a la ferme intention de concevoir dans les prochains mois.

 Le lendemain, Tolède repart pour l’Hispanie après de chaleureux adieux, suivis des deux compères de la Crête des Neiges qui promettent de revenir à l’automne pour les funérailles de Nyrlem.

2- Enquête en Forêt Noire

Au printemps 1005, alors que Metellus, Khilas et Céleste s’affairent à aménager leurs laboratoires, Freya extrait du virtus vim et s’entretient avec Roger, roi de Saoù. Elle se demande si les êtres féeriques n’ont pas gardé en mémoire les évènements survenus il y a 50000 ans. Roger lui conseille de s’entretenir avec la fée noire de la grande forêt, seul être fée susceptible d’avoir quelques souvenir d’un passé aussi lointain. Freya et Khilas, qui a déjà eu affaire à la fée décident donc de se rendre dans la grande forêt pour l’été.

 De son côté, Blanche, qui attend un heureux évènement craint maintenant d’avoir une grossesse difficile. En effet le sang de géant d’Etan Krel pourrait mettre sa vie- et celle de l’enfant- en danger, s’il nait avec l’héritage sanguin de son père. La rumeur court qu’une tradition de sages-femmes spécialisés dans la magie de la fertilité existe, mais dans la lointaine Grèce.  Torannen, décide donc d’accompagner Freya et Khilas à Durenmar afin d’étudier le sujet qui doit surement être traité dans la grande bibliothèque.

dans la bibliothèque de Durenmaar…

 Rafael junior passe de longues semaines dans son laboratoire pour étudier le bouclier à la signature étrange. Il y trouve une trace de magie Imagonem très subtile. En effet une phosphorescence visible qu’à la lumière de la lune laisse apparaître

-sur le côté gauche du bouclier 4 chiffres romains (VII-XXV-XXXII-XXXVI) ;

-sur la partie droite, une suite de nombre arabes et lettres étranges, qui ressemble à un code.

L’été, après un rapide voyage aérien qui les mène aux abords de Durenmar où ils déposent Torannen, Freya et Khilas s’enfoncent dans la forêt très hostile. Ils marchent de nombreux jours et seule la connaissance des lieux de Khilas et son loup les empêchent de se perdre complètement. Voyant qu’elle ne parviendra pas à les dissuader, La fée Noire apparait un beau jour aux deux compagnons. Elle est froide et distante, et s’est donné une apparence imposante et intimidante. Avant d’accéder à la requête de Freya, elle demande si celle-ci accepte d’en payer le prix, qu’elle fixera, un  jour où jamais, selon son bon vouloir. Freya accepte et la Fée entame une longue méditation pour plonger dans la mémoire de la Féerie. Elle confie ensuite ses deux visions à Freya, celle d’un homme , vieux de 50000ans et ceint d’un heaume scorpion se perdant dans la forêt, et celle beaucoup plus récente, d’un roi, très grand et de son conseiller, les deux visons semblent liées. Freya pense immédiatement à Charlemagne, et fait le Rapprochement avec la signature « KAROLUS » du bouclier. Elle en a la confirmation à la bibliothèque de Durenmaar. Pendant ce temps, Torannen a acheté à un prix exorbitant  un parchemin de sort qui semble convenir pour aider Blanche à accoucher.

 

 

3- La mauvaise surprise de Khilas

Le jeune Bjoerner voit sa carrière relancée d’une manière inespérée par son adoption au Pic bleu. Il s’empresse de s’aménager ne tanière confortable pour son compagnon et lui, mais sa soif des grands espaces, après son escapade en forêt noire se fait encore sentir : il décide de partir à la recherche de virtus aquam pour subvenir aux besoins de ses nouveaux sodales. Ses pas le conduisent au lac de l’Ondine ou il commence ses recherches. Mais il fait une rencontre innatendue et désagréable : Rhaegal, le grand dragon rouge de la montagne de Saoù le surprend et le capture. Il est très en colère et cherche la piste d’Ulrich. Khilas ne peut faire autrement que conduire le dragon à travers les regios du lac jusqu’au corps du vieil Ours. En passant dans le regio de Céleste, il flaire la piste de son pouvoir, et très en colère sonde l’esprit de Khilas. Désespéré, celui-ci ne peut lui cacher plus longtemps la vérité, ce qui l’oblige une fois de plus à trahir ses nouveaux compagnons. C’est ainsi, qu’au milieu de  l’Automne 1005, alors que l’alliance se prépare aux funérailles de Nyrlem et à la naissance de l’enfant de Blanche,  Alfred le majordome du Pic annonce aux habitants ébahis  qu’un Dragon s’impatiente devant la quadruple entrée du Pic Bleu, et menace de tout détruire si personne ne se présente.

Céleste de Bonisagus

Céleste de Bonisagus

            Rodrick prend alors les choses en main suivi de Celeste, qui recouvre son visage du heaume dragon et des autres mages qui suivent timidement. La négociation est rude avec le dragon et manque de mal tourner, Mais Rodrick, rompu à l’exercice use de son charisme et gagne du temps pendant que Céleste, invisible aux sens du Dragon incante et trace un cercle autour de l’animal légendaire. Lorsque Rhaegal s’aperçoit du stratagème, il est déjà trop tard pour lui. En position de force, Rod lui remet l’artefact contenant son pouvoir en échange de sa promesse de ne pas exercer de représailles, et s’assure de sa coopération en l’engageant  dans un pacte de Kabbale. Le Dragon, sous forme humaine, se trouve être un jeune pas particulièrement vindicatif mais dont la soif de connaissance est manifeste : il n’est pas mécontent de s’en tirer à bon compte.

Céleste est effondrée, son cher sujet d’étude vient de partir en fumée, et sa colère froide s’abat sur Khilas qu’elle provoque en certamen. Khilas penaud, accepte le duel mais n’est pas de taille. En guise de punition, elle lance une malédiction au jeune mage, qui se retrouve à parler en vers, et de manière antipathique à tous ses interlocuteurs pendant un an. Ecœuré et peiné, il s’enfuit du Pic après la fête féerique donnée en l’honneur de Nyrlem, et prend la direction du grand Nord, à la recherche des origines de son Maître…

 

4-Un enterrement et une naissance

La menace du dragon écartée, le soulagement est palpable au Pic Bleu et une grande fête à lieu en l’honneur du satyre disparu. L’oraison est émouvante mais joyeuse,

Torannen assiste l’accouchement

l’aura et l’herbe féerique remplissent leur office. Après l’inhumation dans sa clairière, Le spectre de Nyrlem apparait devant Freya et la félicite, depuis l’Arcadia. Il lui en apprend un peu plus sur l’étrange livre qu’il lui a légué : Il le décrit comme « le livre de sapience », qui offre a son gré des perspectives sur le passé, le présent et l’avenir. Il serait issu de la fabuleuse bibliothèque d’Alexandrie, que le satyre a autrefois visité avec Ulrich et un autre mage, Djinfizz de Bonisagus.

Le lendemain de la fête, Blanche commence son accouchement. Après de nombreuses heures de souffrance, il apparait que le bébé ne se présente pas bien. Torannen a alors recours au rituel qu’il a appris à Durenmaar, et insufle un peu de magie Rego corpus à l’enfant pour modifier sa position. Peu après, dans la souffrance et la joie, Athena nait, est c’est un grand évènement puisque c’est une enfant du Don. Torrannen en sera le parrain lycanthrope, et Freya la marraine fée. Athéna devient vite les saisons suivantes l’enfant chérie de tout le Pic bleu.

 

5-Roddrick à la rescousse

Les études ont repris leur cours au Pic Bleu, mais l’enquête sur le temple de l’Humanité piétine. Plusieurs pistes semblent plausibles mais toutes semblent loin de l’objectif immédiat :

-la piste du bouclier de charlemagne et son énigme
-la piste de Gamin de flambeau, le destructeur de l’alliance de Bentalone qui fait porter le chapeau aux Diedne
-La piste de Louise et Vincent, disparus après la quête des artefacts
-La piste de Panodyne et de Chrysalis, en Islande
-La piste de la bibliothèque d’Alexandrie, qui renferme peut être les secrets de la civilisation paléolithique.

A la fin de l’automne 1006, Roddrick sort enfin de son labo. Il a travaillé presque deux ans sans relâche sur le talisman d’arbre de vie, et a percé une partie de ses mystères : il se sent prêt à reprendre son voyage. Cependant, il avoue que ce généreux cadeau lui a fait gagner une dizaine d’années de galères, et tient à récompenser ses amis : il offre deux saisons de son temps pour rendre des services, dont une saison complète au bénéfice de Torannen. Après concertation, les mages exposent à Rod l’avancée de leur quête et sollicitent son aide : ils lui confient le bouclier, et la tâche d’apprendre un maximum d’informations sur sa provenance et la signification des codes qui y sont inscrits.

Quelques mois plus tard, Le Kabbaliste revient avec de précieuses informations :

« Mes amis, la tâche que vous m’avez confiée fût bien plus rude que je ne le pensais. Mon retour dans les sphères vulgaires était plutôt déconcertant, et je devais prendre garde à ne pas me faire repérer : il ne fait pas bon être de la maison Diedne en ce moment. A force de persuasion et de corruption, et en faisant appel à quelques-uns de mes alliés, j’ai appris ceci :

Roddrick à Aix la Chapelle

Très récemment, vers l’an 1000, Otton III, jeune roi du saint empire romain germanique, avait pour ambition de restaurer l’Empire éclaté de l’illustre Charlemagne. Pour donner corps à son ambition, cet inconscient a décidé de mettre son nez dans le tombeau du défunt empereur : à l’intérieur, il a trouvé ce présent bouclier, l’épée qui va avec, un fragment de la croix du Christ, et un livre. Mais il s’est mal entouré : Parmi l’élite soldatesque qui l’aidait dans son méfait, se cachait un mage, du nom de Titouan de Bjoerner, un sbire d’Ulrich. Je pense qu’il a fait main basse sur le bouclier à ce moment là, en prenant bien soin de le remplacer par une fumeuse copie sans intérêt. Preuve que ce fût un funeste choix pour ce bébé empereur, il est mort il y a moins de 4 ans en Italie, d’une fièvre fulgurante. Mes soupçons m’ont conduit a m’intéresser au livre du trésor exhumé, toujours le plus à même de fournir des renseignements pour qui sait lire. Cela n’a pas été facile : une sanglante guerre de succession dont ont le secret les vulgaires fait rage actuellement pour le trône du Saint Empire. J’ai du m’introduire dans le palais impérial d’Aix la Chapelle, et fouiller jusqu’à trouver ceci : (il montre un livre) Le voici. J’espère que vous avez conscience que j’ai pris de gros risques et ait dû user de magie pour vous le ramener, et donc des preuves de mon passage pour qui sait chercher. Je vais à présent me retirer et préparer mon voyage. Sieur Torannen, j’ai encore une dette envers vous, mais ne tardez pas trop à me solliciter. »

Les compagnons remercient chaleureusement le kabbaliste, et feuillettent fébrilement le livre : un curieux symbole orne sa couverture. A l’intérieur, des pictogrammes d’une langue inconnue, la même que celle du bouclier, accompagné de dessins et croquis étranges. Mais la première page, qui semble avoir été ajoutée, contient une préface signée d’Eginhard, l’apprenti de Guernicus  et aussi premier ministre et biographe de Charlemagne :

« SI LES PIERRES VIVANTES SONT UNIES
LE CHÂTEAU DE PIERRE PRENDRA VIE
SI LES NOMBRES ET LES DIMENSIONS CORRESPONDENT
CET ÉTRANGE ENGRENAGE CONDUIRA AU CARREFOUR
LA OU FUT LA NOUVELLE JÉRUSALEM DES CROYANTS
EXPOSE AUX VENTS DE LA CLARTÉ DE DIEU
GLOIRE AUX PIEUX EFFORTS DE L’HOMME-ROI ! »

C’est une nouvelle énigme sur laquelle les mages planchent longtemps, mais Etan Krel le nouveau papa géant plein de ressources à l’idée d’appliquer les 4 chiffres romains( 7-25-32-36) aux mots du texte d’Eginhard :

LE CARREFOUR DES VENTS 

Ils savent que le carrefour des vents est une alliance de mages du tribunal provençal, dont ils ont même aperçu quelques membres lors de la rencontre de Val Negra et l’entrée fracassante de Cercistum de Tremere dans la guerre du schisme.

Ils ne croient plus à une coïncidence lorsqu’ils découvrent que ce sont des mages flambeaux et Tytalus fêlés et borderline avec le code, mais tolérés car puissants, corruptibles et surtout ils défendent une position stratégique : le carrefour des vents est situé au Cœur des Pyrénées, au bout d’un long corridor montagneux dans lequel, plus de deux siècles plus tôt, Roland de Roncevaux est tombé au combat en sonnant de son Cor…

Publicités

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :