RDC II.5 Le Fil d’Ariane du Familier

1-      Enquête en Camargue

Sénacle, Flambonis Quaesitorus

En attendant le retour de Francis de Mercere, Les Mages du Pic poursuivent leur fouille méthodique de Bentalone : cette recherche leur permet de trouver le registre d’inventaire de toutes les possessions des Mages de cette alliance d’Eté : Ils découvrent ainsi que les biens les plus puissants et les plus personnels ne font pas partie des décombres.

Pendant ce temps, Blanche part survoler la région et découvre un petit village bien calme en cette fin d’hiver. Elle se rend à l’auberge, le patron la renseigne sur la rumeur des deux poivrots apeurés qui quelques mois plus tôt ont raconté une histoire étrange que personne n’a cru vu l’état d’ébriété des deux zigs. Il lui indique le chemin du vieux Marcel, l’un des deux poivrots, ou elle se rend de ce pas. Le vieux, en pleine décuite, accepte avec plaisir l’outre de Bière que Blanche lui offre et lui raconte son histoire…

« avé l’Bébert on s’baladait tranquille dans l’marais en buvant l’coup quand comme qui dirait la nuit s’est mise à tomber, en plein matin ! En regardant mieux on a vu des lumières bizarres au loin, comme des lucioles voyez, on a flippé grave, j’ai demandé au Bébert s’il avait pas traficoté le pinard, il a juré ses grands dieux que non, mais maintenant je me demande. Après on a vu des fantômes venir sur nous, et ben je vous raconte pas comme on a galopé dare dare jusqu’au village. D’puis j’essaie d’arrêter de boire, j’ai vraiment eu les fouette, voyez ? »

 « Ah pi si maintenant que vous l’ dites, un peu avant j’ai vu un type bizarre trainer dans le marais, tout petit, l’air très jeune , habillé tout en noir avec un regard à vous glacer le sang »

            Trois jours à peine après le départ de Francis, un coup de tonnerre retentit à l’entrée de l’île aux oiseaux, et l’air semble se déchirer et une troupe au galop sort de nulle part : La troupe s’arrête au milieu de l’île, à quelques pas des mages du Pic Bleu. Il s’agit de Sénacle le quaesitor Flambeau, deux guernicus du tribunal provençal et leur escorte, composée de huit hoplites Flambeau à l’air pas commode. Francis est heureusement là pour briser le silence et le malaise et pour présenter ses amis du Pic Bleu avec lesquels il a découvert ce désastre.

            Les Mages informent sénacle de tout ce qu’ils ont trouvé, mais le quaesitor suspicieux et antipathique désapprouve leurs méthodes de débutants, il espère que des preuves et indices n’ont pas disparu à cause de leur maladresse, et houspille Etan Krel pour son imprudence (un verrou magique a déclenché une autodestruction d’un livre qu’il consultait) . Il prend congé de nos amis et lance ses propres investigations.

2-      Une année studieus avant le grand Tribunal

Après l’épisode Camarguais, les mages retrouvent leurs chers laboratoires, et les gens du Pic Bleu avec lesquels ils vont passer quelques temps.

Blanche de Jerbiton

Blanche s’accorde enfin du temps pour s’aménager un petit nid douillet, la maison sur pilotis qui naguère appartenait à Celèste de Bonisagus. Elle passe sa saison à la  personnaliser, à recouvrir les murs et sols  des pièces de tapisseries et œuvres qu’elles possédaient depuis longtemps mais qu’elle avait dû déménager du château de Nyons. Ayant un espace dans lequel elle se sent enfin chez elle et en confiance, elle se lance donc dans l’invention de sorts, et elle invente deux sorts formels avec de brillantes expérimentations.

Torranen de son côté, étudie son traité de chirurgie en se perfectionnant en langue arabe, puis etudie l’art Créo à partir de virtus issus de sa source et passe une saison à extraire du virtus Vim de l’aura magique de l’alliance, et ce en prévision des futures dépenses en Vim : Le grand tribunal approchant, il faudra songer à réactiver l’Aegis durant tout ce temps, et 9 pions deVirtus Vim est nécessaire pour le rituel de Freya.

Etan, Krel, ayant récemment appris à exploiter sa source de virtus Terram dans son antre, y passe quelques saisons pour récolter ce virtus, en effet, de nature très instable, cette source est prolifique mais nécessite la présence du mage pour être récolté, sans quoi il disparaît pour être recyclé.  Il en profite pour étudier Créo à partir du Summae de l’alliance, et pour inventer un sort de répulsion des armes d’acier.

Rafael Junior, penché sur l’étude de l’amulette de Rigobert, parvient enfin à en percer les mystères : il s’agit en fait d’une simple amulette de protection magique, l’équivalent d’une Parma Magica de niveau 2. Il s’entraine également aux arts du combat avec Warson.

3-      L’aide du roi de Saoù

Freya s’interroge beaucoup sur le leg de son Parens, un tractarus contenant le rituel féerique au nom énigmatique de «  fil d’ariane du familier » Hors de ses capacités actuelles, elle décide d’aller demander de l’aide à Roger, roi de saoù. Son idée, pour le moins brillante,  est de lancer ce sort sur Ouin, l’ancien familier de Nyrlem, afin de voir si des cordes les relient encore. Roger lui promet d’étudier le rituel et l’invite à revenir dans quelques mois pour assister à l’enchantement. Il lui demande également de lui fournir le virtus necessaire à ce puissant rituel.

Freya retourne à son foyer féerique, dans lequel elle se lance dans des études sur l’art Perdo, et passe également une saison dans le laboratoire étriqué de la tour du Pic pour extraire le Virtus Vim necessaire au rituel de son Parens.

A la fin de l’été, elle retourne donc au cœur de la forêt. Roger a tout préparé, et a tracé un cercle dans l’humus de la Forêt, l’aura féerique imprègne fortement les lieux : Freya et Ouin se placent au centre du cercle, et après deux longues heures d’incantations, le rituel fait son effet : trois volutes apparaissent, l’un est d’or, l’autre brille comme l’argent, et un troisième, terne et ténu. Freya voit pour la première fois Ouin rayonner comme s’il transpirait la magie : les cordes d’Or et d’argent semblent faire des circonvolutions autour de Freya, sans la toucher, alors que la corde de Bronze coupe résolument à travers la forêt en direction du Nord…

Etonnée, et pas tout à fait sûre de son interprétation du phénomène, Freya se rend à l’alliance de Blanche Espine

alliance de blanche espine

, afin de demander conseil à magnolia, la prima merinita qui lui avait proposé son soutien lors du tribunal de Val Negra. Magnolia lui parle longuement de Nyrlem, de son caractère fort, de sa fidélité en amitié, de sa volatilité d’amant, et des épisodes obscurs de son passé, dont le meurtre de ses parents par les démons. Son interprétation est la suivante :

« Les cordes d’argent et d’or qui gravitent autour de toi signifient à mon sens que Ouin essaie de se lier à toi, mais qu’il ressent ta réticence, et expriment le fait que tu ne l’as pas vraiment accepté comme un être à part entière. Ils peuvent également et malheureusement signifier que le Don et l’esprit de Nyrlem ne sont plus de ce monde. La corde de bronze en revanche, t’indique que la dépouille de Nyrlem est encore présent quelquepart, suis la, elle te conduira à lui. »

4-      Une découverte effrayante

C’est le jour du départ pour le Grand tribunal. Les cinq mages du Pic se préparent à prendre la longue route du Nord, accompagnés d’Alex et de Thomas, leurs compagnons les plus expérimentés. Ils décident de suivre la corde de bronze qui part au Nord également, et sont obligés de contourner la zone d’influence dangereuse de la nécropole. Après plusieurs jours de voyage, les mages arrivent dans une vallée du Vercors, le fil de Bronze semble plonger dans le lac au milieu de cette vallée. Ils se rendent compte avec stupéfaction qu’il s’agit du lac d’Angelina l’Ondine, la maîtresse d’Etan Krel.

Elle répond à leur appel, mais quand elle est questionnée, elle semble troublée, persiste d’abord à mentir et fait quelques pas en arrière. Lorsque Freya, dont la colère monte, se fait plus menaçante, elle plonge dans les profondeurs du Lac magique. Freya et Blanche ont juste le temps de prendre leur envol quand un remous agite l’eau du lac. C’est alors qu’une, puis deux et trois têtes d’une effroyable créature creve la surface rageusement, et replonge après avoir exploré les abords du lac. Etan, prend son courage à deux mains et s’approche du lac, pendant que Freya et Blanche incantent . Angelina refait son apparition, chevauchant une des têtes monstrueuses de ce qui semble être un hydre. Elle a changé de traits et d’apparence, et sa nature démoniaque ne laisse aucun doute, il s’agit bien d’un succube ! elle s’adresse à Etan Krel :

« Tu n’aurais jamais dû venir fouiner dans des affaires qui te dépassent et ne te regardent pas ! tu vas le payer de ta vie ! »

Puis deux des têtes de l’Hydre passent à l’attaque avec une vitesse fulgurante ; Le géant évite de justesse la mâchoire de la première tête, manque son coup d’épée et ne parvient pas tout à fait à esquiver la seconde tête qui l’effleure et verse son sang. Freya et Blanche constatent avec horreur que leur sorts ne pénètrent pas la puissante résistance magique de la Bête…Ils optent donc pour une solution de repli, et pensent déjà, sur le chemin de la grande forêt, à quels alliés ils vont pouvoir faire appel pour terrasser le monstre…

Publicités

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :