RDC 1.5 Cinq ans pour tout casser

1- fin été 997 : Le retour à l’alliance et les jours qui suivent

Le Pic Bleu

La menace du démon écartée, Les mages reviennent au pic et doivent commencer à s’affairer pour remettre l’alliance dans la course. Entre temps, la troupe de Rigobert est partie, mais Blanche à réussi à soutirer 5 hommes à Rigobert, des volontaires, pour lui servir de garde rapprochée…
Diverses pistes sont a envisager, et Rodrick convoque le premier conseil des mages du Pic : il doit partir bientôt pour un long voyage, et demande aux mages de tenir leur premier conseil afin d’organiser leur plan, il peut également donner des conseils si les gens le désirent.
Quoiqu’il en soit les mages ont besoin de cash très vite, ils vont devoir en trouver reste à savoir comment. Après de longues heures de débats très disputés, le conseil vote (a main levée) le projet « laine de mouton » proposé par Etan Krel et Kirius qui font valoir leurs arguments. Le problème est de trouver l’argent pour recomposer les stocks de vivres et financer l’investissement du projet. La encore, le conseil met longtemps à se mettre d’accord, entre la méthode illégale (fabriquer et blanchir de la fausse monnaie) et légale : l’emprunt au vicomte de Nyons. C’est finalement la seconde possibilité qui est adoptée, Blanche et Gaetan se mettent en route pour Nyons.

Le retour à Nyons ne se passe pas comme prévu pour Blanche : elle apprend qu’un nouveau conseiller est auprès du vicomte, et qu’Henri est visiblement très mécontent de sa conseillère: En se rendant avec Gaétan auprès du vicomte, elle s’aperçoit que le conseiller est un adepte de la magie hermétique, silencieux à côté d’Henri. Henri prend la parole et semble très en colère, il a appris du conseiller en question que Blanche travaille en fait depuis des mois pour une organisation Grenobloise et donc pour le compte du Saint Empire romain germanique, et lui a conseillé une politique d’immobilisme qui n’a pas fait ses affaires. Blanche nie formellement, mais elle ne peut nier être effectivement en relation avec la Crête des neiges, même si c’est pour une toute autre raison. Pendant ce temps Gaétan trouve le vicomte bizarre et utilise la magie Mentem sur lui, mais se heurte à une barrière et le mage le foudroie du regard. Celui-ci prend enfin la parole, il s’appelle Arthribis Tyrandis ex Gernicus de l’alliance de Stoneveil, près du Puy, Quaesitor de L’ordre d’Hermès. Il a l’air au courant de beaucoup de chose, et met notamment Gaétan en garde contre l’utilisation de la magie mentem sur les vulgaires, la frontière est mince avec la règle d’ingérence pour ceux qui s’adonnent à cette pratique. Blanche et Gaétan ne se laissent pas démonter par le titre pompeux et les allégations soupçonneuses du Quaesitor, et Blanche l’envoie clairement promener en lui disant, pour toute question, de se référer à son commanditeur, Igor de Mercere de la Crête des Neiges. Finalement, titillé de plus par Rigobert, qui a fait un rapport accablant contre Blanche, Henri donne le congé à son ancienne conseillère, lui demandant de réunir ses affaires et de partir, avec ses gages. L’emprunt tombe à l’eau, et les rumeurs vont bon train, mais Gaétan et Blanche, en visitant les nobliaux des environs parviennent à emprunter 50 livres en tout, c’est loin d’être suffisant !

Pendant ce temps, à l’alliance du Pic, Freya et Torrannen se partagent l’île féerique, et pendant que Torannen crée son jardin, Freya se rend dans la fôret de Saou et y passe du bon temps avec Ouin. Elle ramène à Torannen des graines de plantes étranges et inconnues, qui ont la particularité de se fumer pour s’exploser la tête, façon féericos.

La forêt de Saoù

Etan Krel et Kirius battent la campagne Bourdelaise afin de recruter les bergers, ils visitent la tour du vieux sage et recrutent Warson, ancien capitaine de la garde, en lui promettant une retraite dorée dans une belle petite ferme, pour ses vieux jours et ceux de Gertrud, sa femme, s’il accepte de travailler pour le Pic.
Kirius, intrigué par le vieux sage (qui s’appelle Hérode et qui est tout gris et complètement cinglé) a une entrevue très bizarre avec lui.
Dépités, Gaétan et Blanche, sur le chemin du retour décident d’aller visiter le Baron de Rochemort et c’est une excellente idée, puisqu’ils sont très bien reçus : le Baron est un mage hermétique qui dit s’appeler Rennis von Baden de Tremere est l’actuel Baron de Rochemort, il a été banni de l’alliance de Stoneveil.
Il œuvre à présent pour le compte de Valence, qui est un Bourguignon, Il est en concurrence directe avec le vicomte de Nyons et veut prendre sa place, ou plutôt son rôle, ce qui lui donnerait le crédit, l’armée, et la réputation nécessaire pour aller se venger de son ancienne alliance : c’est le vrai but de sa vie.

Le Baron de Rochemort

Il acceptera avec plaisir de financer l’alliance du Vercors, il ne demande pas de délai ni d’interêt pour le remboursement, mais juste quelques renseignement sur Nyons et de se souvenir, par la suite de cette aide quand il aura éventuellement besoin de soutien. Mission accomplie, Blanche et Gaétan rentre au Pic avec 150£ en poche, de quoi démarrer l’affaire.

2- automne 997 : Saison d’étude
Pendant que les ouvriers s’affairent à la construction de la ferme et du moulin, et avant le marché d’Hiver des Flandres, les mages se plongent dans les ouvrages de la bibliothèque.

3- Hiver 997 et printemps 998 : le marché aux bestiaux des Flandres

Etan, Kirius, Blaze, les 3 bergers et 3 soldats se rendent donc dans les Flandres afin d’acheter et ramener les 40 moutons et recruter les 3 spécialistes. Ils recrutent ainsi Mr Ficelle, Mme Araignée et Mr Machines à qui ils promettent des primes mirobolantes pour venir s’installer dans le Vercors : les artisans ne peuvent refuser une telle offre et le troupeau est de retour à l’alliance 6 mois après son départ, au début de l’été 998.
Pendant ce temps, au pic, les travaux continuent, la ferme est prête à accueillir le troupeau et le moulin est presque achevé, et les cuves sont livrées.Les mages étudient sereinement leurs livres ou aménagent leur laboratoire.

4- Eté 998 : Machines et lancement du business
Cétoto et Mr machine se lancent dans la confection des métiers à tisser et des outillages pour le travail de la laine, qu’ils accordent au moulin, ce long travail leur prendra pas moins de 8 saisons.
Kirius se désigne pour inventer le Rituel de teinture de l’eau, mais il s’aperçoit que son niveau n’est pas suffisant dans cet élément, il passe donc sa saison à étudier un pion de virtus Aquam, ce qu’il réussit brillamment (21xp dans sa saison)

5- Automne 998 : le rituel CrAquam 20 de teinte magique
Kirius embauche Torannen comme aide de laboratoire pour tenter d’inventer ce difficile rituel en 1 saison. Son total de laboratoire doit atteindre 40 ! Comme il ne les atteint pas, il décide, en bon Tytalus, d’expérimenter, malgré l’aspect hasardeux de la chose : Il réussit encore une fois avec brio, il semble bien doué pour la création magique !le rituel est inventé et lancé en une saison, faut juste pas mettre son nez au dessus des cuves d’eau car l’odeur de la mixture n’est pas très agréable.
Coût : 1h de rituel et 4 pions par an

C’est à la fin de l’automne qu’un des marchands, Maxence, apporte un paquet de lettres adressées à Blanche de Jerbiton, elles proviennent de la Crête des Neiges…

Publicités

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :