RDC 1.1 En Provence, le Pinedou se boit frais, très frais

le Vercors

le Vercors

Les compagnons s’engagent donc sur les premières collines à l’est de Montélimar, Le temps est magnifique et sec, et le moral au beau fixe par la confiance affichée de Phillipus et celle, insolente, d’Etan Krel. La contrée est belle et sauvage : pas un pécore croisé en trois jours de marche dans la Pampa…. Le troisième, jour, les compagnons arrivent au Hameau, et sont victimes d’une franche inhospitalité de la part d’un paysan bourru qui, sous l’insistance du moine, les loge (dans l’écurie) à contrecoeur…

La nuit tombe, extrêmement lugubre, une nuit noire comme l’encre. Au loin, des hurlements de loups. Des chiens aboient sans qu’aucune caravane passe, ce qui interpelle Etan qui décide d’aller faire une petite virée nocturne ; A la lumière de sa main, il aperçoit une roulotte, et les chiens qui se taisent en le voyant ; A son approche, ils se remettent à aboyer.

Diane la forestière

Le lendemain, les Mages déguerpissent vite fait, en passant devant la roulotte, apparemment inoccupée, Etan à la bonne idée d’essayer de forcer la serrure avec sa dague pour voir, il se retrouve les 4 fers en l’air après s’être pris une bonne foudrotte dans le cornet. Le Voyage prend de l’altitude, les mages montent un Col qui devraient les conduire dans la vallée du Bourdeaulais, c’est à ce moment que Diane, partie en éclaireur, se fait agresser par un ours ,les compagnons la retrouvent adossée contre un arbre, une balafre sanglante sur la poitrine. Aussitôt, Torannen s’affaire, mais dans les premières heures, la blessure s’infecte dangereusement, ce qui oblige les Mages à rester sur place le reste de la journée et toute la journée du lendemain.

Une fois Diane rafistolée, le groupe se remet en route et traverse une vallée boisée ; Freya perçoit un début d’Aura féerique et s’en félicite. Un peu plus loin, les Mages tombent sur un type un peu vieux, un peu crasseux aussi, avec ses chiens, affairé à ramasser des plantes avec sa serpette. Il s’appelle Basile, est apothicaire et pourrait bien être le propriétaire de la roulotte. Etan est un peu mal à l’aise, en revanche le Basile émet des signes de franche sympathie à l’égard de Torannen à qui il donne l’accolade en lui promettant qu’ils se reverront bientôt.

Le reste du voyage vers Bourdeaux se passe sans encombres, en fin d’après midi les mages pénètrent dans ce sympathique village de quelques centaines d’âmes accolé à une rivière : Le Roubion. Ils ont l’occasion de rencontrer Cétauto, le forgeron, qui à l’air d’être un personnage important du village, ainsi que quelques paysans et gamins curieux ; l’accueil est franchement meilleur qu’au Hameau.

le dragon de Saou

Les mages montent la colline et s’installent au Prieuré pour la nuit ; Ils boivent des coups et tout, et apprennent des choses à propos d’un certain Claytus, qui oeuvrait jadis pour le prieuré, et des choses à propos du père Francis, l’ex prieur, dont ils peuvent d’ailleurs examiner brièvement la dépouille embaumée et conservé dans la crypte du monastère. En recoupant divers indices, Freya pense que les meurtres et disparitions sont liés d’une façon ou d’une autre au cycle lunaire. Ils apprennent également qu’un dragon persécute régulièrement la région, et qu’il est inexplicablement en colère depuis une quinzaine d’années.
Calculant qu’ils ont quelques jours devant eux, les Mages, intrigués par Saoû, village voisin et frontalier avec une « étrange forêt », décident de s’y rendre.

Très vite ils se rendent comptent que la route entre Bourdeaux et Saoû na pas été terrassée de manière conventionnelle, et ils sentent une forte magie résiduelle Terram. Une quinzaine de kilomètres séparent les deux villages, et à mi chemin, un sentier caché magiquement s’éloigne de la route en direction de la montagne. Après quelques minutes de marche, le sentier débouche sur un entrepôt, vide à part quelques débris, le sentier continue à monter sur le contrefort boisé de la montagne. Au bout de ce chemin, deux falaises forment une arche et un passage de Régio magique. Tous passent sauf Blaze, obligé de rester en arrière. Le passage donne sur un étroit corridor, encaissé entre les deux falaises, puis, au bout, une seconde arche semblable à la première.

une gargouille

Après ce deuxième niveau de Régio, Les mages parviennent à un espace dégagé d’une trentaine de mètres de large, et d’une centaine de long ; des parois rocheuses flanquent cet espace, et perchés sur elles, des centaines de gargouilles pétrifiées semblent épier les moindres mouvements des compagnons pas rassurés. Au fond, se détache clairement la silhouette d’une immense et maléfique Bête cornue, l’air menaçant, pétrifiée elle aussi ; entre ses jambes se découpe les contours d’une porte de pierre.

le Démon gardien

Dès que les mages ont la bonne idée de toucher la porte et d’incanter, 4 gargouilles se précipitent sur eux en hurlant. Les malheureux ont à peine le temps de préparer leurs défenses, que les bestioles, très rapides, les assaillent, et blessent Gaétan pourtant invisible, mais en dehors de la sphère de protection de Kirius, qui s’avère très efficace, puisqu’une des bêtes volantes est venue s’écraser dessus et est visiblement très mécontente ! Tandis qu’Etan Krel pulvérise la gargouille de Gaétan, Freya par une démonstration de puissance impressionnante, réduit deux Bêtes en cendres et Kirius foudroie la dernière. Haletants, avec Gaétan et Diane blessés, nos amis cherchent une échappatoire au cas ou le reste des gargouilles leur tombent dessus. Trois autres passages de Régio se profilent alors : un passage lumineux, étoilé, qui attire Freya, un passage noir, d’une obscurité presque palpable, et un troisième passage, un long tunnel obscur qui semble déboucher sur la lumière…

Publicités

Tu as aimé? Commente, ton avis m'intéresse!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :